Baby-sitting

Aller en bas

Baby-sitting

Message par Karen Walker le Dim 21 Sep - 5:18

Jeudi 7 juillet 2022  - alentours de 14h

Depuis ma découverte officielle de la Confrérie, quelques jours plus tôt, ma vie avait continué à suivre son cours habituel. Mes filles, désormais en vacances, restaient à la maison avec moi lorsque j'y travaillais, ou allaient au centre de loisirs par demi-journées pour me permettre d'aller au bureau. Julien n'était toujours pas rentré d'Australie, et en dehors d'un bref message téléphonique la veille au soir, je n'avais pas de nouvelles de lui.
La routine.
Même si nous n'étions que jeudi, j'avais déjà épuisé mon quota hebdomadaire de cinq demi-journées d'accueil de loisirs pour les filles, et malgré mes supplications, la directrice du centre n'avait pas pu m'en accorder de sixième. Par conséquent, je devais me débrouiller pour les faire garder ailleurs. J'avais passé ma matinée en déplacement professionnel à Lyon, j'étais rentrée en catastrophe à Paris pour récupérer Eva et May à la garderie et je les avais ramenées à notre appartement. J'avais beau être présente, je ne pouvais pas m'en occuper : la tâche que la Confrérie des Chevaliers de l'insolite m'avait confiée me prenait du temps, et je pouvais difficilement demander à mon employeur un délai supplémentaire pour rendre mes dossiers.
Le matin, j'avais donc appelé une jeune fille pour baby-sitter Eva et May à domicile : si elle jouait avec elles dans leur chambre, elles me ficheraient la paix.
Je ne connaissais pas ma future baby-sitter. J'avais retrouvé son nom dans la liste des contacts plus ou moins proches susceptibles de garder des enfants, dans laquelle je piochais régulièrement pour trouver des solutions de garde. La voisine qui s'occupait parfois de mes filles était partie en vacances; le neveu de Nicolas, un ami de mon mari, terminait de passer ses examens ; j'avais donc eu recours à une ligne griffonnée à la hâte, un nom suivi d'un numéro de téléphone, "Andra A.". Je ne voyais absolument pas de qui il s'agissait, mais au moins, elle avait répondu, et au téléphone, elle m'avait semblé plutôt sérieuse. Et heureusement, même à la dernière minute, elle avait accepté de venir pour 14h.

Eva et May se disputaient au salon en courant autour de la table basse lorsque la sonnerie retentit.
J'étais installée à la table de la cuisine avec mon ordinateur, essayant de me concentrer sur mon travail, en me demandant si mes filles faisaient exprès de faire le plus de bruit possible. Je regrettais, parfois, de vivre dans un appartement dont la cuisine et le salon étaient reliés et non séparés par une cloison antibruit.
-Baissez le son, les filles ! lançai-je en me levant pour aller ouvrir.
J'espérais qu'Andra n'allait pas partir en courant en les voyant.

Quand j'ouvris la porte, je me retrouvai face à une jeune fille de seize ou dix-sept ans à la peau cuivrée, aux yeux noirs et aux longs cheveux bouclés. Elle souriait.
-Bonjour, tu es Andra, je suppose? demandai-je en souriant à mon tour. Entre, je vais te présenter mes deux petits monstres!
avatar
Karen Walker

Messages : 82
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baby-sitting

Message par Andra L. Al Inaa le Sam 4 Oct - 10:27


Baby-sitting

Allongée sur son lit, ses écouteurs enfoncés dans ses oreilles et les yeux fermés, Andra laissait la musique lui marteler les tympans avec une certaine appréciation. Elle s’était, sans s’en rendre vraiment compte, mise à chantonner. Mais cela n’avait aucune importance, elle était exceptionnellement seule chez elle et savourait le début de ses vacances par une rare solitude. Elle se demandait tout de même comment se passait la mission de sa mère, encore une fois à l’étranger. Le fait qu’elle soit polyglotte et qu’elle maîtrisait donc la grosse majorité des langues qui se parle aux environs du pourtour méditerranéen encourageait grandement l’Organisation à lui confier des missions en dehors des terres françaises. Elle avait toujours été présente en cas de besoin, mais Andra s’était vite habituée à vivre sans que sa mère ne soit là pour ranger derrière elle. La musique s’arrêta brutalement, en plein milieu, sans qu’Andra ait touché à son téléphone, avant d’être remplacé par la mélodie de la sonnerie de la stromillone. Elle retira brusquement ses écouteurs, le volume avait subitement augmenté et devenait presque impossible à supporter. Elle décrocha rapidement le câble et prit l’appareil. Le numéro qui s’affichait lui était parfaitement inconnu.

-Allo ?

C’est une femme qui lui répondit, se présentant comme Karen Walker. Le nom était vaguement familier à l’adolescente, sans qu’elle arrive à le situer. Surement une amie à sa mère. Cela se confirma très vite, lorsque Karen lui proposa un travail de baby-sitting pour l’après-midi. Sa mère avait pris l’habitude de laisser le numéro de sa fille chez les personnes qui avait besoin de tels services. Andra n’avait pas un CV de baby-sitter, mais elle rendait souvent service à l’occasion, et avait l’habitude des enfants, devant passer la majeure partie de son temps de vacances à surveiller ses cousins/cousines et leurs amis, un peu trop nombreux à son goût. N’ayant rien d’autre à faire de sa journée, elle accepta, et promis d’être là pour 14 h. elle raccrocha, et se rendit vite compte qu’elle n’avait pas énormément de temps. Elle enfila une veste sur sa robe noir, fourra son téléphone et ses écouteurs dans un sac assorti et quitta chez elle. Madame Walker lui avait dit qu’elle vivait dans un appartement proche, et elle arriva au bout d’une dizaine de minutes devant une porte, qui devrait être la bonne. La plaquette à côté indiquait « Walker » et Andra pria pour ne pas être tombée sur un homonyme. Elle sonna. Quelques minutes plus tard, une femme vint lui ouvrir, libérant avec ce geste un bruit de petites filles qui jouaient. Karen Walker était une femme plus petite qu’Andra, aux courts cheveux en batailles, avec visage rond comme un poupon et des yeux verts scintillants. De petits cernes sous ses yeux trahissaient sa fatigue et son surmenage. La stromillone lui adressa un grand sourire, lui trouvant un air très sympathique.

-Bonjour, tu es Andra, je suppose? Interrogea-t-elle avec un sourire. Entre, je vais te présenter mes deux petits monstres!

-Bonjour, répondit
l’adolescente, oui, c’est bien moi, et je suppose à mon tour que vous êtes Madame Walker ? Ravie de vous rencontrer !

Karen introduis la jeune fille dans l’appartement assez sympathique, propre, ouvert et assez convivial, le cadre qui correspondait sans peine à une jolie petite famille. Deux fillettes étaient à l‘origine du boucan dans le salon. Une, plus âgée, avait des cheveux bruns et raide, et une autre aux cheveux blonds en batailles. Elles avaient l’air particulièrement occuper à se courir après quand elles aperçurent la nouvelle venue, elles s’arrêtèrent et firent des remarques d’une discrétion voulue mais inexistante sur elle. Et attention, dans la langue de Shakespeare. Le mère fit une vague remarque sur ce détail omis jusque-là.

-Ne vous en faites pas, avec une mère comme la mienne , les langues ne sont pas vraiment le problème, fit Andra.

Sa seule réponse fut un regard gêné et interrogateur.

-Vous….ne connaissez pas ma mère ? demanda la jeune fille, d’une voix quelque peu hésitante.


_________________
avatar
Andra L. Al Inaa

Messages : 16
Date d'inscription : 21/05/2014
Age : 17
Localisation : Casablanca, Maroc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baby-sitting

Message par Karen Walker le Ven 10 Oct - 4:40

-Bonjour, répondit Andra, oui, c’est bien moi, et je suppose à mon tour que vous êtes Madame Walker ? Ravie de vous rencontrer !
La jeune fille, d'emblée, me sembla sérieuse, enthousiaste et digne de confiance.
Je la fis entrer au salon, où Eva et May jouaient aux cow-boys et aux Indiens, enfin, je le supposais. En voyant arriver leur future baby-sitter, elles s'immobilisèrent un instant.
-You think she'll be nice ? questionna May d'un air suspicieux.
-Dunno, maybe, répondit Eva à son oreille en se cachant derrière sa main.
Je levai les yeux au ciel. Mes filles, qui utilisaient fréquemment l'anglais entre elles pour médire de leurs camarades de garderie, avaient encore du mal à intégrer le fait qu'un certain nombre d'adultes comprenaient cette langue.
-J'ai oublié de te dire qu'elles sont bilingues, soupirai-je. Si elles t'embêtent, n'hésite pas à leur dire de parler en français.
-Ne vous en faites pas, avec une mère comme la mienne, les langues ne sont pas vraiment le problème, fit Andra.
Sa mère? Qui ça? Je réfléchis quelques secondes, mais je ne voyais vraiment pas qui était sa mère. Sans doute une vague connaissance de mon mari, ou de moi, ou une amie d'amis...
-Vous… ne connaissez pas ma mère ? questionna ma baby-sitter, hésitante.
-Hum... Franchement, je ne sais pas, avouai-je. J'ai retrouvé tes coordonnées dans ma liste de contacts de baby-sitters, mais je ne connais même pas ton nom de famille...
Quelle mère sérieuse je faisais... J'avais un peu honte de ne pas m'être demandé à qui je confiais mes filles, mais il fallait que je travaille.
-Pourquoi, elle est Anglaise ? Comment s'appelle-t-elle ? interrogeai-je.
J'avais beau fouiller mes souvenirs, Andra ne ressemblait à personne de ma connaissance.


Andra, tu as l'art de faire agir les gens tout en essayant au maximum de ne pas les faire parler, c'est assez impressionnant. x) Je préférerais presque que tu me fasses parler plutôt que de me faire regarder/penser/grimacer...
avatar
Karen Walker

Messages : 82
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Baby-sitting

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum