Sylnodel Xanéis, "De quel côté es-tu ? Seul l'avenir nous le dira..."

Aller en bas

Sylnodel Xanéis, "De quel côté es-tu ? Seul l'avenir nous le dira..."

Message par Sylnodel Xanéis le Ven 9 Mai - 3:48



Sylnodel   Xanéis




« Sylnodel »


Nom : Xanéis
Prénom : Sylnodel
Surnom : Syl'
Age : 16 ans
Origine : France, enfin, on suppose ça, personne ne sait vraiment d'où elle vient.
Futur Clan : Organisation, pour l'instant
« Moi »


Prénom : Pauline
Age : 16 ans
Comment as-tu découvert le forum ? Par Cibou Wink
Avez-vous lu les Strom ? Si oui, quels tomes ? Oui, les Tomes 1, 2 et 3
Livres/auteurs préféré : Nés à Minuit de C.C. Hunter / Harry Potter de J.K. Rowling / Hunger Games de Suzanne Collins / L'elfe de Lune d'Elodie Tirel

Film/séries/acteurs/réalisateur préférés : Divergente / HP / Hawai 5-0 / Tim Burton
Musiques : Ne me tapez pas, mais j'écoute pas vraiment de musique
Où habitez-vous ? France, LR
Êtes-vous nouveaux sur les forums? Et sur les RPG? Non et non xD
Est-ce un double ou un triple compte ? Non, c'est le premier
Avez-vous des suggestions à faire pour améliorer le forum ? Vous trouvez qu'il y a quelque chose qui cloche ou vous avez des idées ? Dites-le nous ! Non, pas pour l'instant ^^
Autre chose ? Jamais vous n'entendrez Syl' vous dire "Que ce jour te soit doux", Compris ?  Twisted Evil


« Ce qu'il se passe dans sa tête... »



         Sylnodel est l'exemple même du fameux dicton "ne pas se fier aux apparences". En effet, bien que ses yeux ne les montrent pas, ses sentiments peuvent souvent prendre le dessus. Elle est parfois distraite si bien que certains ne la prennent pas au sérieux... et s'en mordent souvent les doigts. Malheureusement, Syl’ n’est pas le genre de personne à garder ses pensées pour elle et cela lui retombe souvent dessus. C'est pourquoi on ne la voit pas souvent dans les rues des villes. C’est aussi la raison de ses préférences pour les missions dans les bois, grottes ou autres lieux un peu… sauvage et loin de ces personnes si décevantes ! Elle préfère les animaux aux humains d’ailleurs. Enfin, pas les petits chatons qui miaulent à tout bout de champs ou les canaris qui chantent à vous en donner mal à la tête. Non, ceux qu’elle apprécie sont ces animaux furtifs et discrets, tels que les loups, les chouettes ou les renards. Bref, on s’éloigne, revenons-en à Syl’ et laissons les animaux tranquilles. Sylnodel a parfois du mal à contenir ses poussées… meurtrières. Effectivement, elle a plus d’une fois eue envie de planter sa dague dans le cou d’une personne qui la mettait un peu trop sur les nerfs. C’est vrai quoi ?! Pourquoi devrait-elle se retenir certaine fois ? On la cherchait, on la trouvait, c’était simple non ? Si elle a réussi à tenir jusqu’à présent, cela ne signifie pas qu’elle ne craquera pas bientôt…


« Ce qu'elle montre aux autres... »



         Sylnodel est une jeune femme de petite taille et très mince qui lui permet de se faufiler partout, bien pratique lorsqu'on doit espionner quelques personnes peu recommandables. Ses longs cheveux noirs, lui arrivant jusqu'au milieu du dos, sont lisses et légers, c'est pour ces trois raisons que la jeune fille les attache la plupart du temps lorsqu'elle doit bouger ou qu'il fait chaud, afin de ne pas les avoir dans les yeux ou qu'ils ne se prennent et s’emmêlent partout. Ses cheveux couleur jais et sa peau pâle font ressortir ses grands yeux sombres ne dévoilant plus ses pensées depuis des années. En effet, seul un sentiment très puissant peut-être lu dans son regard.
         Sylnodel n'a pas une très grande garde-robe, pourquoi avoir des milliers de vêtements si c'est pour toujours s'habiller de la même façon. C'est vrai quoi, les robes et les jupes, c'est pas pratique. Alors qu'avec des jeans et des survêtements, on peut tout faire ! C'est pourquoi Sylnodel porte tout le temps des vêtements sobres dans des tons de noir ou de gris. Les seules exceptions sont lors de fêtes. Dans ces moment-là, il n'est pas rare de la voir en robe mais sans qu'elle ne soit d'une couleur trop voyante. Lorsqu'elle est bien habillée, Syl' échange ses habituelles bottes hautes par de petites chaussures assorties à sa tenue mais elle ne les garde pas bien longtemps car elle les trouve "moins confortables".
         Sylnodel porte toujours ses armes sur elle. Une dague dans une botte, un stylet dans ses cheveux, un arc et un carquois sur le dos, une épée à la ceinture, tout dépend du type de mission, ou du lieu où elle se trouve. Mais, même lorsqu'elle n'est pas en mission, on la voit toujours avec au moins une dague.


« Sa vie ? La voilà... »



Je vais commencer son histoire un jour d'un hiver glacial. A ce moment là, Sylnodel était une petite fille de quatre ans. Si je ne commence pas à sa naissance, c'est parce que je ne la connais pas tout simplement. Même Syl' elle-même ne la connait pas. Elle a tout oublié des quatre premières années de sa vie.

         "Une ombre marchait dans les rues d'un village. Une ombre de petite taille dans le noir de la nuit, une nuit sans lune d'un hiver glacial. Cette silhouette appartenait à une petite fille aux longs cheveux noirs et au yeux sombres qui scrutaient chaque recoins. La fillette n'avait pas grand chose sur elle, juste une petite robe couleur jais et des ballerines assorties. Ah, si, elle portait autre chose aussi. Un bracelet d'or sur lequel était inscrit d'une fine écriture argentée "Sylnodel Xanéis". Était-ce son nom ? C'est ce que les habitants du village on choisi de croire. Sylnodel, donc, marcha jusqu'à arriver devant la porte d'une maison dont les lumières traversées les rideaux. Épuisée et glacée, elle s'écroula sur le pas de la porte. Le bruit de sa chute attira la vieille femme qui habitait là. Surprise par la découverte de ce petit corps, elle appela son fils qui porta l'enfant jusqu'au salon. Sylnodel resta inconsciente pendant deux jours. Lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle paniqua à la vue de ce lieu qui lui était totalement inconnu. Alertée par le bruit, la vieille dame s'approcha de la fillette pour la rassurer. Syl' passa un an de sa vie auprès de cette femme qui l'avait recueilli, mais quand celle-ci quitta ce monde, elle ne sentit plus à sa place dans ce village. Tout le monde la regardait de travers, comme s'ils se méfiaient.
         Une semaine après le décès de sa protectrice, un voisin l’amena dans la ville la plus proche, et la laissa devant un grand bâtiment en donnant pour seules instructions à la fillette de rentré et de dire qu'elle n'avait pas de parents. C'est ce que Syl' fit, mais elle le regretta pendant des années. Sylnodel, une personne qui rêvait de liberté et d'aventures, se retrouvait coincée dans un orphelinat dont la directrice avait pour seules préoccupations l’argent qu'elle pouvait gagner. Les seuls moments où Syl' pouvait sortir de cette prison, s'était pour s'enfermer dans une salle de classe. Mais même là-bas, elle était seule. Aucun élève ne voulait s'approchait d'elle, ils disaient tous qu'elle était "trop sombre".
         Mais un jour qui paraissait identique aux autres, Sylnodel fit une rencontre qui allait changer sa vie, bien qu'elle ne le sut pas immédiatement. Trop occupée à chercher une idée pour s'enfuir de cet enfer, elle ne vit pas l'homme qui s'était accroupit devant elle et ce n'est qu'une fois par terre qu'elle le remarqua. Il était grand, même agenouillé. Il avait des cheveux bruns et des yeux noirs. Son regard dur observait la fillette qui ne s'était pas relevée. Intimidée, celle-ci ne dit rien mais elle ne le quitta pas des yeux. Il avait quelque chose de spécial, qu'aucun adulte du pensionnat n'avait. Il était comme entouré d'une pale lumière. Cette homme étrange lui posa une question, une seule, puis attendit sa réponse, avant de se relever et de partir : "As-tu un parrain ?" Elle ne revit cet homme que trois mois plus tard, lorsqu'elle fut appelée par la directrice de l'orphelinat. Celle-ci lui présenta Saul comme un homme qui voulait être son parrain. Elle lui dit de prendre ses affaires, qu'elle habiterait chez lui à partir de cet instant. Sylnodel, qui avait à présent huit ans, sortit de la pièce et ferma la porte. Une fois hors de la vue des adultes, elle partit en courant dans le dortoir, un grand sourire sur le visage. Enfin elle allait pouvoir sortir de cet endroit où tant d'idées plus sombres les une que les autres lui étaient venue. Elle fit rapidement ses sacs et retourna dans le bureau. Après quelques minutes où elle regarda cet homme mystérieux signer diverses papiers, elle se retrouva dehors, à marcher près de lui jusqu'à une vielle bâtisse. Son chez elle.
         La vie là-bas n'était malheureusement pas bien différentes de celle qu'elle avait eu avant, bien qu'elle ait tout de même plus de liberté. N'ayant rien a faire de ses journées, elle commença à aller dans des bibliothèques. Pour lire quoi ? Des romans d'aventures, d'héroic fantasy ou de sciences fictions, mais cela ne lui suffit plus et elle se dirigea bien vite vers d'autres styles, vers des livres qui pourrait assouvir ses envies dues à toutes ses années de souffrances. Mais elle n'avait pas le droit de se rendre dans ces rayons, c'est pourquoi elle se cachait, se faufiler. Jamais elle ne se fit prendre. Mais ses livres ne faisaient rien d'autres que nourrir ses idées...
         Rien de plus que la vie, tout à fait normale n'eut lieu pendant des années, jusqu'à ses douze ans en fait. Ce ne fut qu'à cet âge que Syl' vit son quotidien changer, plus précisément, jusqu'à une visite du Louvre avec son parrain. Enfin, une visite du Louvre, une visite des souterrain du Louvre. Elle appris qu'elle avait la double aura, et qu'elle faisait à présent partie de la hiérarchie de la Confrérie des Chevaliers de l'Insolite, et qu'elle allait apprendre à maitriser la strom. C'est le jour où elle eu son premier ami : un Komolk du nom de Krack. Le début de son apprentissage passa bien rapidement et elle monta en grade rapidement, enchainant les enquêtes aux cotés de Saul. Elle obtient à l'âge de 16 ans sa médaille d'or et fut enfin libre.
         Sylnodel fit de nombreuses missions et revint à la fin de chacune d'entre elles. Mais, même si elle ne le montrait pas, et était parfois attirée par la totale liberté de ses ennemis...

« Une mission pour devenir Séide... »



TEST RP : Pas envie de commencer en tant qu'apprenti/grade faible chez les ennemis?  Postez ici votre test de rp conformément au règlement du forum.

(c) Codage de la fiche par Voly'an, pour Epicode


Dernière édition par Sylnodel Xanéis le Sam 10 Mai - 2:12, édité 1 fois

_________________
SYLNODEL XANEIS
Ne te fie pas aux apparences...




Merci Myso

Draco Draconem Adversus Bellat
avatar
Sylnodel Xanéis

Messages : 2
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 20
Localisation : Dans l'ombre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sylnodel Xanéis, "De quel côté es-tu ? Seul l'avenir nous le dira..."

Message par Blandine le Ven 9 Mai - 4:03

Très belle présentation (design et contenu Wink) !
Il ne manque plus qu'un petit test RP et voili voilou tu seras séide ^^

_________________
Mi-humaine mi-féline, telle est ma nature.
DC : Alice Georges

avatar
Blandine
Admin

Messages : 143
Date d'inscription : 25/04/2014
Age : 19
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sylnodel Xanéis, "De quel côté es-tu ? Seul l'avenir nous le dira..."

Message par Karen Walker le Ven 9 Mai - 5:57

"vieille" avec deux I dedans, par contre... La première fois, je me suis dit que c'était une faute de frappe, mais ça a l'air assez récurrent chez toi. Et puis "ne te fie pas aux apparences", aussi.
Y'a beaucoup d'éléments qui tiennent du cliché dans ta présentation, depuis le fait que ton personnage est orphelin (j'aime pas les orphelins sans attache, c'est une solution de facilité) jusqu'à la "totale liberté des ennemis", qui est une illusion absolue.
À part ça, lis Strom Razz ta présentation est pas mal!
avatar
Karen Walker

Messages : 82
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sylnodel Xanéis, "De quel côté es-tu ? Seul l'avenir nous le dira..."

Message par Sylvia Leloup le Sam 10 Mai - 0:46

Waouw...je savais que tu comptais faire un perso mitigé mais à ce point là...! C'est un peu étrange qu'elle reste dans l'Organisation malgré ses pulsions meurtrières, normalement ça se voit dans son aura (ça c'est un truc que même avec le meilleur entrainement du monde tu ne peux pas contrôler). À moins que l'Organisation la garde pour l'avoir à l'oeil...? Faut voir si ça paraît crédible.

Dans l'ensemble ton perso est bien mais elle fait un peu trop fantasy pour notre monde (franchement qui se balade avec pareilles armes dans notre monde...?) Vu comme elle est là je la verrais plus dans "non-membres de l'Organisation": ni ouvertement mauvaise, ni franchement un ange. À voir...
avatar
Sylvia Leloup
Admin

Messages : 91
Date d'inscription : 25/04/2014

http://dracobellat.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sylnodel Xanéis, "De quel côté es-tu ? Seul l'avenir nous le dira..."

Message par Sylnodel Xanéis le Sam 10 Mai - 2:28

Pour les armes, elle n'a que sa dague et parfois son stylet sur elle, les autres armes, elle ne les utilise que lors des missions. Je peux mettre des armes à feu, sinon, c'est peut-être plus dans le contexte ^^
Si elle reste dans l'Organisation malgré ses pulsions, c'est qu'elle y a ses points de repère, et qu'elle n'y déteste réellement personne. Et puis, malgré ses envies meurtrière, elle n'a jamais craquée. Après, oui, elle peut être surveillée, ça paraitrait normal quand même ^^
Ce n'est effectivement pas un ange, mais elle n'est pas complètement mauvaise non plus, elle n'a juste jamais eu quelque chose à quoi s'accrocher.

Mais je peux essayer de changer quelques trucs si ça ne va vraiment pas ^^"

_________________
SYLNODEL XANEIS
Ne te fie pas aux apparences...




Merci Myso

Draco Draconem Adversus Bellat
avatar
Sylnodel Xanéis

Messages : 2
Date d'inscription : 07/05/2014
Age : 20
Localisation : Dans l'ombre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sylnodel Xanéis, "De quel côté es-tu ? Seul l'avenir nous le dira..."

Message par Sylvia Leloup le Mer 21 Mai - 3:00

Oups, le retard colossal. Bon on peut voir si ça marche en rp. Dans un premier temps on va dire que ça passe, quitte à modifier plus tard si on voit qu'elle est vraiment trop éloignée du mental de l'Organisation. Donc plus que le test rp et normalement tu devrais être validée.
avatar
Sylvia Leloup
Admin

Messages : 91
Date d'inscription : 25/04/2014

http://dracobellat.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sylnodel Xanéis, "De quel côté es-tu ? Seul l'avenir nous le dira..."

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum